Sonorités méditatives: le didgeridoo

Publié le par Fabrice

Sonorités méditatives: le didgeridoo

Après un premier articles sur les percussion mélodiques hand pan, voici un article sur un autre instrument beaucoup plus ancien aux sonorités méditatives: le didgeridoo.

Le didgeridoo est un instrument à vent issu de la culture millénaire des aborigènes d'Australie. C'est un instrument traditionnellement utilisé pour les cérémonies de danses et de chants. Le nom "didgeridoo" vient d'une onomatopée utilisée par les occidentaux, les aborigènes utilisent plus couramment le mot yidaki pour désigner le didgeridoo.

Un joueur de didgeridoo

Un joueur de didgeridoo

Fabriqué à l'origine en eucalyptus et creusé par les termites, aujourd'hui il existe désormais de nombreuses variantes de matériaux et de fabrications, de la plus artisanales à la plus industrielle… bois de tek, bambou, PVC... avec autant de qualités de sonorités différentes. Le prix d'un instrument varie également beaucoup selon le fabricant et le matériaux utilisé. Le prix varie de 15 euros à 3000 euros! Une centaine d'euros permet tout de même souvent d'avoir un instrument de qualité correcte pour commencer. Et parfois même des instruments à bas coût peuvent se révéler être de bonnes surprises! Cependant l'eucalyptus et la fabrication artisanale restent des gages de qualité.

Le didgeridoo est un instrument monotonal, c'est à dire qu'il produit une seule note de base, mais avec différentes sonorités, ce qui le range plus naturellement dans la catégorie des instruments rythmiques. Cependant le jeu permet de faire de nombreuses variations, qui peuvent être rythmiques ou méditatives.

Quelques exemples à écouter, avec pour commencer, un solo de didgeridoo méditatif en bordure d'un lac, par le joueur Troy Page :

Le morceau "Rain Forest", par le groupe Umkulu :

Dans un style plus groovy et contemporain, "Urban Tree", par le duo Adele & Zalem:

Commenter cet article

Sri Nath 14/04/2015 18:32

Excellent ! La version "contemporaine" de Adèle & Zalem déménage ! Cela doit demander une très bonne gestion du souffle !